Egalité – Diversité

Ixelles au pluriel

Ixelles est une des communes bruxelloises les plus métissées : plus de 40% de la population est de nationalité étrangère, dont une grande partie issue de l’Union européenne. Cette “mini-Europe”, ou “mini-planète”, est une richesse que nous devons valoriser. Nous voulons améliorer l’accueil des nouveaux Ixellois et faciliter les rencontres entre les habitants afin de permettre à chacun de trouver sa place au sein de la commune, quel que soit son âge, son état civil, sa naissance, sa fortune, sa conviction religieuse ou philosophique, son orientation sexuelle, sa conviction politique, sa conviction syndicale, sa langue, son état de santé, son handicap, ou son origine sociale. Nous souhaitons aussi prendre appui sur la diversité de la population ixelloise pour jeter des ponts avec les villes et villages d’Europe et du monde.

Nos propositions

03_-_egalite.jpg
Agir en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes : sensibiliser les jeunes dans les écoles et les associations, former les élus et les fonctionnaires aux questions de genre, analyser les décisions budgétaires et l’ensemble des politiques selon leur impact sur les femmes, lutter contre la violence privée et domestique, porter une attention accrue à la question de l’interculturalité et à la problématique des femmes demandeuses d’asile ou sans papiers, développer des projets d’insertion sociale qui permettent la valorisation des compétences et la création de liens sociaux (ateliers “énergie”, “alimentation”, etc.) pour les femmes n’ayant pas eu accès au travail et à la formation pour des raisons familiales et culturelles.

Lutter contre toutes les formes de discrimination : sensibiliser les citoyens à la diversité de cultures, de genres, d’orientations sexuelles, lutter contre le racisme, la xénophobie, l’homophobie, la discrimination sur base des convictions, de la situation sociale ou de l’état de santé et mener des actions dans ce sens dans les écoles, les clubs de sport, etc.

Assurer l’accueil des habitants de toutes origines : soutenir les cours de français, mettre en place un “pack” de bienvenue pour les nouveaux habitants en les informant de leurs droits et devoirs, améliorer l’accueil des primo-arrivants pour favoriser leur intégration notamment en leur proposant des cours de citoyenneté (comme Ecolo l’a fait à Schaerbeek), soutenir les projets de solidarité entre habitants (parrainage, etc.), mettre en place un conseil des résidents étrangers.

Promouvoir le dialogue interculturel : soutenir les échanges et faciliter la rencontre des groupes de population d’origines différentes. Promouvoir la solidarité ici et ailleurs : construire des projets autour du développement durable et de la solidarité avec les générations futures, sensibiliser les habitants à la consommation équitable, soutenir davantage les publics vulnérables (femmes, enfants et personnes âgées) dans les projets de solidarité internationale.