Geoffrey RoucourtConseiller communal et Conseiller de police

Pourquoi ai-je choisi Ecolo-Ixelles ?
À Ixelles, Ecolo est le seul parti à avoir un projet réaliste pour la commune. Un projet pour et par les habitant.e.s. Un projet inclusif de l’ensemble de la population, peu importe les origines, le contexte social, les choix de vie. Ixelles a tous les atouts pour être une commune modèle d’émancipation. Il lui manque les politique qu’elle mérite.

Né à Charleroi, ayant grandi dans la Basse-Sambre, les questions de gouvernance, d’équité, de justice sociale, de lutte contre les discriminations m’ont convaincu à m’engager. Ces raisons sont encore valables aujourd’hui. Nous allons droit dans le mur ! L’environnement est plus que menacé, la situation sociale ne fait que s’empirer pour de nombreux citoyens, et surtout de nombreuses mères célibataires, les discriminations (racisme, sexisme, homophobie, etc) reprennent du terrain… Voilà pourquoi je veux me battre.

Ixelles, mon lieu de vie…
Je vis à Ixelles depuis 2000. J’habite le célèbre quartier du Cimetière d’Ixelles, un quartier dynamique, vivant. L’horeca y est très présent, il y a d’excellents restos. C’est un lieu connu de tous les Bruxellois, une référence pour les sorties entre amis ou en amoureux. C’est également un quartier très mixte entre les habitants classiques, de toutes catégories d’âge, et les étudiants de l’ULB et de la VUB. La cohabitation se passe relativement bien même si des choses sont à améliorer. Il manque parfois du lien entre ces populations, un lien manquant aussi entre le pouvoir communal et les autorités des universités. La création d’un échevinat aux affaires étudiantes me paraît une piste très intéressante. C’est aussi dans ce quartier que se trouve la seule Maison de Jeunes d’Ixelles (XL’J).

Le quartier manque peut-être de mixité sociale. C’est un quartier plutôt de classe moyenne. Il n’y a pas vraiment d’interactions avec les habitants de la cité Volta située à quelques mètres du cimetière.

Ce que j’aime aussi dans mon quartier, c’est le mélange de populations (habitants, étudiants, commerçants), c’est aussi le fait que bien que très urbain, les voisins se saluent et s’entraident. Un quartier qui bouge et où les gens se bougent pour l’améliorer !

Vous pouvez me croiser…
En rue, dans mon quartier. J’aime m’y promener, visiter quelques établissements horeca. Vous pouvez aussi me croiser à Flagey, j’y suis souvent, notamment parce que c’est là que se situe le siège de la régionale Ecolo-Bruxelles. Par beau temps, il n’est pas rare que je profite du soleil et de la nature le long des étangs d’Ixelles ou dans le parc de l’Abbaye de la Cambre. Là où vous pouvez me croiser tous les jours : dans les transports publics ! Surtout les bus 71 et 95…

Vous pouvez me contacter…
Par email : geoffrey.roucourt@gmail.comPar téléphone : 02/640 40 02
Via mon blog : geoffreyroucourt.wordpress.com
Je suis aussi présent sur Facebook et Twitter.

Coup de projo sur… Geoffrey Roucourt

Quelle(s) fonction(s) occupes-tu à la locale et au sein d'Ecolo en général ? _ J'ai fait mes premiers pas à la locale pour la première fois en automne 2004, assez timidement à l'époque. J'ai eu l'occasion de coordonner le programme des élections communales de 2006 et...

Élections 2012 : Ecolo et Groen sur la ligne de départ

Ce 4 juillet, Ecolo et Groen ont présenté leurs candidat-e-s et leur projet pour Ixelles dans la perspective des élections communales du 14 octobre. La conférence de presse s'est tenue dans le local de campagne ouvert au 18 rue Malibran, au coeur du quartier populaire...