42 Anne Herscovici

68 ans, sociologue et criminologue de formation, conseillère CPAS, militante dans le secteur de l’aide aux migrants et du sans-abrisme, l’aide aux femmes victimes de violences conjugales.

J’ai été chercheuse au Centre de sociologie de la santé de l’ULB, présidente du CPAS (2001-2007), députée au parlement bruxellois (2009-2014)

J’appartiens à l’espèce “militante historique”, avec un héritage familial assumé : la démocratie, c’est le droit et le devoir de s’insurger contre la loi du plus fort, les discriminations, l’exploitation, l’indifférence à l’avenir des enfants.

Je mesure chaque jour que les thèmes chers aux écologistes – l’environnement et la santé, l’énergie, la qualité de vie, l’enseignement, la participation, etc. – sont des questions éminemment sociales. Comme les questions de gouvernance. Faire de la politique autrement reste un enjeu pour la démocratie.

Je voudrais, forte de mon expérience, contribuer à refaire du CPAS d’Ixelles, une institution respectueuse de ses travailleurs et des personnes qui font appel à son aide. Une institution qui valorise et renforce leurs compétences en veillant à coordonner le travail de tous les acteurs locaux, publics et associatifs. Pour que personne ne reste au bord du chemin.