Ce jeudi 10 septembre, c’était conseil communal de rentrée à Ixelles… et qui dit rentrée dit nouveautés !

Désormais, les membres du groupe des conseillers et conseillères vont feront un petit compte-rendu des principales décisions prises en conseil.

Pour l’occasion, quelle rentrée pour la majorité ixelloise !

  • En ouverture de la séance, le Bourgmestre Christos Doulkeridis a tenu un moment d’hommage à la mémoire d’Antoinette Spaak, décédée le 28 août dernier. Féministe de la première heure et européenne convaincue, cette femme d’État, qui a siégé au sein de nombreuses assemblées, a notamment marqué de son empreinte le conseil communal ixellois où elle fût élue de 1982 à 2001. Plusieurs membres du Conseil ont eu l’occasion de saluer cette grande dame de la politique belge et de signer le livre d’or en sa mémoire.
  • Parmi les premiers dossiers abordés : la charte de la participation citoyenne et le budget participatif 2020. Deux beaux projets approuvés par l’ensemble du conseil communal (à l’exception du groupe PTB/PVDA). La charte, co-rédigée par 13 citoyen-ne-s de l’ensemble des quartiers ixellois (7 femmes et 6 hommes) après deux mois d’échanges, sera évaluée chaque année avec des habitant-e-s volontaires. Le budget participatif propose quant à lui 100.000€ en faveur de petits projets “main à la pâte” (réalisés par les citoyen-ne-s) et de projets plus consistants appelés “main dans la main” qui devront porter sur la préservation de l’environnement, l’amélioration du cadre de vie, la cohésion sociale, la culture, la solidarité, le renforcement de l’économie locale, le développement d’emplois de qualité. Bravo au bourgmestre et au Collège pour cette belle réalisation ! L’appel à projets pour le budget participatif sera lancé prochainement dans le courant du mois d’octobre, ne manquez pas d’y prendre part et d’en parler autour de vous.
  • Nous avons ensuite voté la participation de la commune d’Ixelles à un projet de soutien à la monnaie locale, éthique et solidaire de Bruxelles #LaZinne. Un projet multipartenarial financé par l’agence bruxelloise d’innovation Innoviris porté par l’ONG Financité . Une compétence portée par l’échevine Audrey Lhoest.
  • Un peu plus loin dans la soirée, le conseil a validé la création de deux postes d’acheteur-euse-s publics avec une attache particulière pour les enjeux environnementaux et sociaux dans les marchés publics. Cela peut sembler être un détail… mais détrompez vous car les achats représentent une part très substantielle de l’action de la commune et de ses effets sur “le monde réel”. Une compétence portée par l’échevin Béa Diallo.
  • Ixelles a ensuite validé son entrée dans une centrale de marché lancée par l’Agence régionale de stationnement et ayant pour objet la fourniture, l’installation et l’entretien des dispositifs pour vélos, et d’achats de signalisation routière et de petits équipements de voirie, où un montant de 100.000,00 EUR est disponible. Une compétence portée par l’échevin Yves Rouyet.
  • La politique de logement qui tient fort à coeur les écologistes est une compétence de notre échevine Anaïs Camus. Une commission réunie en la matière sera organisée le 21 septembre prochain. Il y sera notamment question de la création de 750 nouveaux logements à finalité sociale.
  • Au rayon Informatique et Smart City dont notre échevine Els Gossé est en charge, nous avons validé une commande de laptops et de matériel informatique permettant au personnel communal de travailler de manière optimale depuis la maison en raison de la pandémie que nous traversons. Cette démarche s’inscrit aussi de manière transversale dans les objectifs du plan climat : plus de télétravail = moins de déplacements, de consommations, de pollution !
  • Enfin, nous sommes revenus sur les récents évènements tragiques du quartier de l’Aulne, avec un point détaillé présenté par le Bourgmestre, expliquant les différentes rencontres déjà intervenues avec les services idoines (police, justice, prévention, services communaux…), et les communications et rencontres à venir avec les riverain-e-s, mais aussi avec les sociétés de logements sociaux ou privés. Afin de traiter ce sujet plus en profondeur et envisager des solutions à moyen et long terme, le Bourgmestre a annoncé la tenue prochaine d’une commission spéciale dédiée aux questions de sécurité.

Bref, la transition écologique et sociale se poursuit à Ixelles. Nous ne pouvons qu’en être fiers !