Le terrain de football synthétique du Centre sportif d’Ixelles est usé jusqu’à la corde. Composé de billes de vieux pneus, il est toxique et potentiellement cancérigène. 

ECOLO Ixelles soutient et veut valoriser le sport. Cependant, nous ne pouvons, en aucun cas, admettre que la pratique sportive puisse constituer un problème de santé publique et mettre en danger les utilisateurs des infrastructures, a fortiori s’ils sont des (jeunes) enfants ou des adolescents.  

Audrey Lhoest et Yves Rouyet, conseillers communaux, sont très inquiets et demandent le remplacement immédiat du terrain de foot.

La pelouse du terrain de football est constituée de fibres plastifiées (la fausse herbe) et d’un substrat de petites billes noires en caoutchouc, issues de la transformation de vieux pneus broyés.

Le terrain est tellement usé que les fibres plastifiées ont presque disparu. Le terrain est noir par endroit car seules les billes sont apparentes. Elles se retrouvent partout : dans les chaussures, dans les chaussettes, dans les vestiaires, les douches, etc. Lors des fortes chaleurs, le terrain dégage une odeur pestilentielle de vieux pneu brulé et la température de la surface de jeu est à la limite du supportable.

Danger pour la santé

Plus grave, il a malheureusement été démontré récemment que ces granulats, quand ils sont en contact avec la peau ou lorsqu’ils pénètrent dans des petites blessures sont dangereux pour la santé. Ils contiennent diverses substances toxiques qui provoquent des démangeaisons. Certaines substances (comme des hydrocarbures et métaux lourds) sont potentiellement cancérigènes. Les gardiens de but, davantage en contact avec le sol, sont particulièrement exposés. Divers reportages, notamment du magazine spécialisé SoFoot de l’émission française « Envoyé spécial » du 22 février dernier ont soulevé la problématique.

Le terrain d’Ixelles est particulièrement dangereux car très dégradé. Comme c’est l’unique terrain d’Ixelles, il est sur-occupé par différents clubs et des joueurs et joueuses de tous les âges. Le Royal Ixelles Sporting Club (RISC) et ses multiples équipes de jeunes (environ une vingtaine), 5 équipes du championnat travailliste, 1 équipe inter-banques et 2 équipes ABSA. De plus, pendant la journée, le terrain est utilisé par les écoles (par exemple l’Athénée Charles Janssens) et l’été par des stages.

Le terrain a été installé il y a 14 ans, alors que la durée de vie d’un terrain de ce type est de 10 ans maximum. Dans toutes les communes où des terrains de ce type ont été installés, ils ont tous été remplacés.

Visiblement pas une priorité pour la Commune

Lors de la vérification des comptes, la problématique a été évoquée avec gravité par les Vérificateurs (dont le conseiller communal Ecolo Yves Rouyet), la Direction et l’équipe du Centre sportif et l’Echevin des Sports. Il y a unanimité : le terrain doit être remplacé le plus rapidement. C’est-à-dire cet été. Le prix d’un terrain neuf est de l’ordre de 280.000 €.

Ce type d’investissement peut faire l’objet d’un subside régional. Le hic ? Le subside ne couvre qu’une partie des frais (60%), la Commune d’Ixelles devant prendre en charge le solde (40%). Sauf que rien n’est prévu au budget de cette année ! Le Centre sportif a écrit en 2017 à la Commune dans ce sens. La Commune proposerait d’attendre la rénovation-transformation de l’ensemble du domaine du Centre sportif, ce qui peut prendre des années. On croit rêver !

De plus, le subside régional n’est à ce stade qu’une promesse. Là aussi, il est urgent d’avoir une confirmation écrite.

Principe de précaution

« Nous demandons que la priorité absolue soit donnée à ce dossier. Et, s’il le faut, d’entamer les travaux sur fonds propres. Il est exclu de jouer avec la santé des enfants une année de plus. Le fait d’avoir joué ces dernières années sur un tel terrain est déjà suffisamment préoccupant. Des alternatives naturelles existent sur le marché. »

Le Conseiller communal Ecolo Yves Rouyet soulèvera la question lors du CA du Centre Sportif le 16 mars prochain et interpellera le Conseil communal le 22 mars.

Yves ROUYET, conseiller communal, membre de l’asbl Centre Sportif d’Ixelles

Audrey LHOEST, Cheffe du groupe Ecolo à Ixelles