Interpellation citoyenne relative au projet Universalis Park, asbl “Emergence XL”, toponymie de la commune, Plan propreté, Ligne 26, logiciels libres à la commune, politique d’austérité, asbl “Le Salon des femmes”, virus Ebola, 70è anniversaire de la libération, pavillon Rodin : Vos conseillers communaux présents sur tous les fronts lors du dernier conseil!

Le conseil a débuté par une interpellation citoyenne relative au projet Universalis Park par le comité « Sauver la plaine ». Dans une mobilisation plus vive que jamais, essentiellement portée par les jeunes, les manifestants sont revenus dénoncer le parti pris de la majorité communale dans ce dossier. Les problèmes posés par ce projet sont pourtant nombreux et évidents : destruction de la biodiversité, insuffisance de la quote-part consacrée aux logements moyens, sociaux et estudiantins, impact négatif sur la mobilité,… (http://laplaine.jimdo.com/archives/2014/octobre-2014/)

 

La nomination des représentants du conseil communal au sein de l’asbl « Emergence XL » a été entérinée. Suite, notamment, aux remarques et questions de Ana Rodriguez et Iseut Thieffry, des échanges approfondis ont suivi, quant à ses missions d’insertion socioprofessionnelle et aux modalités de son financement dans le cadre général des budgets alloués aux associations ixelloises.

Pour le projet d’aménagement du terrain sis boulevard du Triomphe, M. François Englert, Prix Nobel, a décliné, pour cause de controverse, la proposition qui lui a été faite d’attribuer son nom à une nouvelle voierie. Yves Rouyet en a profité pour rappeler que la toponymie de la commune était presqu’exclusivement masculine. Penser à une femme aurait été plus opportun. Mais, sur le fond surtout, ajoutera-t-il, Ecolo s’oppose à la création de cette voierie, compte tenu de la nature même du projet.

Audrey Lhoest est revenue sur les problèmes persistants de saleté devant certains commerces et sur le manque de clarté du document relatif au Plan propreté 2012-2017. Il y a, certes, ici et là, quelques légers progrès. Mais, malgré les déclarations de l’échevine Dominique Defourny (MR) qui dit établir immédiatement des contacts avec tous les commerçants qui s’installent, afin qu’ils s’affilient pour un contrat propreté, une évaluation globale reste peu satisfaisante.

La Motion de la LIGNE SNCB 26, présentée par Yves Rouyet a été adoptée à l’unanimité. Le Conseil s’oppose ainsi à la suppression des trains le long de la Ligne 26, qui dessert Boondael et Delta. D’autant qu’elle est considérée comme une ligne test du réseau RER. https://www.ixelles.ecolo.be/accueil/actualites/article/moins-de-trains-sur-la-ligne-26

Quatre interpellations ont ensuite été faites par les élus Ecolo.

Mathieu De Backer a redit sa déception face aux décisions déjà prises en faveur des logiciels propriétaires qui ne contribuent surtout qu’à enrichir les multinationales. En outre, ils n’ont d’intérêt économique qu’à court terme et n’offrent que peu de garantie pour la protection des données. https://ixelles.ecolo.be/accueil/actualites/article/ixelles-renonce-aux-logiciels

Geoffrey Roucourt a questionné la politique d’austérité en Flandre et ses impacts inévitables sur Ixelles et ses institutions flamandes : VUB, Elzenhof,… [https://www.ixelles.ecolo.be/accueil/focus/article/politique-d-austerite-en-flandre
->https://www.ixelles.ecolo.be/accueil/focus/article/politique-d-austerite-en-flandre]

Catherine Rousseau a posé la question de l’asbl « Le Salon des Femmes » dédiée aux femmes précarisées dans leur en quête de réinsertion socioprofessionnelle. Elle a obtenu une promesse de rencontre avec les autorités communales.

Enfin Ken Ndiaye et Bertrand Wert ont interpellé sur les actions au niveau communal, face au risque crédible de l’arrivée de la maladie à virus Ebola dans notre pays. Faute de traitement avéré à ce jour, la prévention est urgente, pour anticiper une éventuelle épidémie mais aussi les psychoses qui se font déjà jour. [http://kenndiaye.be/2014/10/ebola-agir-et-savoir-raison-garder/
->http://kenndiaye.be/2014/10/ebola-agir-et-savoir-raison-garder/]

Diverses questions ont été ensuite posées au Collège, notamment relatives à la célébration imminente du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz (Bertrand Wert) ou encore le pavillon Rodin, provisoirement retiré de la vente aute d’enchères satisfaisantes (650.000€ au lieu des 900.000€ escomptés).